Aller au contenu principal

Les tomates sans pesticides, comment ça marche ?

Savéol propose une douzaine de références de tomates sans pesticides. © F. J.

Une nouvelle voie : c’est ainsi que le président de la coopérative Savéol qualifie le zéro pesticide dont elle développe les ventes cette année après l’avoir lancé en guise de test en 2017. Une offre d’une douzaine de références garantie sans aucun traitement pesticide de synthèse « de la fleur à l’assiette », dit Savéol, et appelée « Savéol : démarche nature ». Les deux autres grands opérateurs bretons, Prince de Bretagne et Solarenn sont entrés cette année sur ce créneau avec leurs gammes « 100 % Nature et Saveurs » et « Les Responsables ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Pour financer la transition écologique, d’Aucy s’engage avec Miimosa

A l’occasion du salon de l’agriculture, le groupe coopératif d’Aucy annonce un partenariat avec…

Fruits et légumes
Fruits et légumes sans pesticides : trois coopératives s’engagent

Les coopératives de producteurs de fruits et légumes Savéol, Solarenn et Prince de Bretagne ont…

Fruits et légumes
Savéol s’engage dans l’alliance bretonne sans pesticides

La coopérative Savéol, qui affiche en 2017 un chiffre d’affaires stable à 186 millions d’euros,…

Fruits et légumes
Solarenn lance des tomates « responsables »

La coopérative maraîchère Solarenn poursuit son développement.