Aller au contenu principal

Les Philippines confirment de premiers cas de peste porcine

Les Philippines ont fait état lundi des premiers cas de peste porcine africaine dans l'archipel et ordonné l'abattage de milliers de bêtes pour enrayer la propagation de la maladie. Des cochons porteurs du virus ont été découverts dans deux villes proches de Manille et les autorités ont abattu plus de 7 000 porcs dans un rayon d'un kilomètre, a annoncé le ministre de l'Agriculture William Dar. Il a précisé que le pays n'était pas confronté à une épidémie et exhorté les Philippins à continuer de manger du porc, qui constitue 60% de la viande consommée dans l'archipel. Les Philippines sont le huitième producteur de porc au monde en volume, un secteur qui pèse 260 milliards de pesos (4,5 milliards d'euros), selon le ministère de l'Agriculture. Les autorités soupçonnent les cas de peste porcine de provenir de cochons élevés dans leur arrière-cour par des particuliers qui les nourrissent avec des restes de nourriture jetés par les restaurants et des hôtels. Le ministère de l'Agriculture a également affirmé que la trace du virus remontait aussi à des paquets de viande congelée introduits en contrebande par des Philippins travaillant à l'étranger et qui auraient ramené de la viande contaminée.


En relation

Viandes
Un crédit international pour la défense sanitaire du bétail au Brésil

Le ministère brésilien de l’Agriculture, l’Elevage et Alimentation négocie avec le ministère de…

Viandes
La Peste porcine aurait coûté 65 M€ à la Russie en dix ans

D’après le Ministère de l’Agriculture russe, la Peste porcine africaine aurait provoqué des…

Viandes
Peste porcine : un abattoir fermé en Chine

La Chine a tout récemment ordonné au géant du porc WH Group Ltd de fermer pour six semaines son…

Viandes
Troisième foyer de peste porcine en Chine

Le ministère de l’Agriculture Chinois a annoncé dimanche 19 août un troisième foyer de peste…