Aller au contenu principal

Les perspectives laitières restent encore favorables

Selon la dernière note de conjoncture laitière du Cniel, « les perspectives sur les prochains mois semblent plutôt favorables ». La baisse de la collecte chez les principaux concurrents de l’Europe laitière devrait continuer à « dynamiser les exportations européennes et orienter à la hausse le prix des produits laitiers industriels ». Le contexte d’offre et de demande apparaît actuellement plus favorable qu’en 2017 et 2018, et ce malgré, « les incertitudes liées au Brexit qui noircissent, certes, un peu ce tableau d’ensemble ». Le meilleur équilibre du marché permettrait la hausse des prix des produits industriels au cours des prochains mois, toujours selon la note de juillet de Benoît Rouyer, chef économiste au Cniel. 

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
L’Union européenne : premier exportateur de fromage

Selon la Commission, l’Union européenne confirme sa place de premier exportateur mondial de…

Produits laitiers
Poudre 0 % : sensible repli des ventes européennes

Selon la Commission européenne, 478 474 tonnes de poudre de lait écrémé ont été exportées par…

Produits laitiers
L’Europe perd des parts de marchés vers la Chine

Le marché chinois continue de se reprendre, confortant le géant asiatique dans sa place de…

Produits laitiers
Fermeté en beurre et en lactosérum, doute en poudre

Le marché du beurre français a repris des couleurs ces derniers jours, avec des échanges…