Aller au contenu principal

Les investisseurs déplorent la guerre commerciale USA-Chine

© Credits Stuart monk ShutterStock

Donald Trump, qui brigue un second mandat présidentiel aux Etats-Unis, a fait part le 1er août de son intention d'augmenter, à partir du 1er septembre, les tarifs douaniers sur la totalité des importations venues de Chine. Après les places européennes et asiatiques, Wall Street avait terminé dans le rouge le même jour et reculaient encore le vendredi 2 août. L’annonce présidentielle a douché le relatif optimisme qui avait suivi les récentes discussions entre Américains et Chinois à Shanghai, qualifiées de "constructives" des deux côtés. Les craintes d’enlisement se sont confirmées vendredi quand le gouvernement chinois a averti qu'il n'aurait pas d'autre choix que de prendre des mesures de représailles si la menace américaine était mise à exécution. Les incertitudes engendrées déstabilisent l’économie mondiale. Quant à l’économie américaine, Donald Trump l’estime imperméable au conflit. Le Fonds monétaire international (FMI) lui a pour le moment donné raison, observant un déplacement des flux commerciaux de la Chine vers d'autres pays asiatiques.


En relation

Alimentation animale-céréales
L’Afrique du Sud permet l’importation de 1,3 Mt de maïs

Le gouvernement sud-africain a délivré des permis d’importation de 1,3 million de tonnes de maïs…

Céréales
La Turquie ferme ses frontières aux blés russes

Le blé à Chicago reste sous la pression baissière du retour annoncé des pluies sur les grandes…

Alimentation animale-céréales
Les agriculteurs italiens inquiets de la concurrence du riz asiatique

La principale organisation agricole italienne, la Coldiretti, a dénoncé jeudi 13 avril la…

Alimentation animale-céréales
Céréales : la Chine bloque une demande d'arbitrage des Etats-Unis à l’OMC

La Chine a bloqué jeudi 31 août une demande de mise en place d'un panel au…