Aller au contenu principal

Les Français exigent une refonte de l’étiquetage alimentaire

Les Français jugent les informations sur les produits alimentaires utiles (à 83%), mais peu complètes (63%), peu transparentes (62%), insuffisantes (61%) et imprécises (58%), selon une étude réalisée par Opinionway pour Alkemics sur un échantillon de 1057 personnes représentatif de la population française, interrogé par questionnaire auto-administré en ligné du 17 au 18 avril dernier. L’étiquette rêvée des Français ferait apparaître en plus gros la provenance, la composition, la traçabilité des produits et des mentions sur le respect du bien-être animal mais réduirait ou ferait totalement disparaître la marque et les allégations nutritionnelles.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Épicerie
La CLCV incite les fabricants d’herbes aromatiques à indiquer l’origine

Dans une enquête dévoilée aujourd’hui, l’association de défense des consommateurs CLCV, s’élève…

Fruits et légumes
[Infographie] Le préemballé séduit le consommateur pressé

Les produits frais préemballés progressent dans les rayons de la grande distribution et prennent…

Divers
Les fournisseurs engagés dans le plastique recyclé

Des entreprises de l’emballage plastique offrent des films et emballages contenant du plastique…

Métiers
Un grand acteur de l’emballage s’attaque au vide

L’économie de l’espace vide n’est pas un nouveau roman, mais un rapport visant à…