Aller au contenu principal

Les filières bios veulent défendre leur spécificité

Le Synabio propose une TVA à 2,1% sur les produits bios. © DR

Le Synabio, syndicat des entreprises engagées dans le bio, a beau mettre en avant la croissance accélérée depuis cinq ans (+21 % en 2016) de la consommation de produits biologiques et les externalités positives des filières bios en matière de santé publique, comme de protection de l’environnement et de revitalisation des territoires… deux représentants de ses rangs seulement vont participer aux quatorze ateliers des états généraux de l’alimentation.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
50 M€ supplémentaires pour les mesures agro-environnementales

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll indique avoir mobilisé 50 millions d’euros…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Danone prend trois engagements dans le bio, la nutrition et l'agriculture durable

Ce mercredi matin, Danone France annonce prendre trois engagements « forts en France pour offrir…

Autres filières
La Maison Jeeper certifiée viticulture durable et HVE

La maison Champagne Jeeper vient d’obtenir les certifications Viticulture durable et Haute…

Autres filières
Le projet de méthaniseur de la Capel avance

Le projet d’unité de méthanisation du Groupe Capel sur la zone d’activité de Périé, à Gramat,…