Aller au contenu principal

Les exigences du bio revues à la hausse par Biobreizh

Capture d'écran d'une vidéo réalisée par Biobreizh. © Biobreizh

Exposant au salon Natexpo du 20 au 22 octobre, l’organisation de producteurs (OP) bretonne de fruits et légumes biologiques, Biobreizh, a présenté son cahier des charges contrôlé 100 % bio et 100 % durable adopté en 2018. Cultivant près de 150 espèces différentes, la coopérative est engagée sur plusieurs critères tels qu’un lieu de production 100 % bio, le refus des CMS (stérilité mâle cytoplasmique) et du chauffage sous serre ou encore l’agroécologie. Le cahier des charges est amené à évoluer avec l’ajout progressif de nouvelles mesures telles que l’utilisation de paillages biodégradables ou encore la limitation du suremballage plastique des légumes. « Cela a notamment permis une meilleure sécurisation des débouchés », selon son président, Luc Calvez.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes, Bio
La Sica Saint-Pol croît de 25% sur le bio

Spécialiste du légume, la Sica Saint-Pol (29) a réalisé un chiffre d’affaires de 205 millions d’…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
La coopérative Le Gouessant se renforce dans le bio

Spécialisée en nutrition animale, la coopérative Le Gouessant, située à Lamballe (22), a clos l’…

Fruits et légumes, Bio
Paysan breton s’engage dans le bio

La marque Paysan breton s’engage dans le légume bio. Et pas n’importe lequel.

Bio
Créaline accélère sur l’innovation

Deux ans après la pose de la première pierre, la coopérative Agrial a inauguré vendredi 15 mars…