Aller au contenu principal

Les eurodéputés ne veulent plus d’huile de palme non-durable

Dans une résolution non-contraignante, les eurodéputés ont approuvé hier la demande de mise en place d’une certification unique afin de garantir que l’huile de palme importée dans l’UE est produite de manière responsable. Ils réclament aussi l’arrêt progressif d’ici à 2020 de son utilisation dans les biocarburants. L’Alliance française pour une huile de palme durable s’est félicitée dans un communiqué de cette résolution.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Les quotas d’importation après le Brexit

Un règlement du Parlement et du Conseil européens paru au Journal officiel de l’Union…

Bio
Contrôle des produits biologiques : l’Europe peut mieux faire

« Même si le système de contrôle des produits biologiques dans l’Union européenne s’est…

Réglementation
Mieux suivre les conséquences de l’accord UE-Canada

L’accord économique et commercial global (Ceta), accord de libre-échange entre l’Union…

Alimentation animale-céréales
L'UE impose des taxes sur les biocarburants indonésiens

La Commission européenne a annoncé hier sa décision d'imposer des droits de douane sur les…