Aller au contenu principal

Les distributeurs demandent des baisses entre 1,5 et 4% selon l’Ania

Selon l’observatoire des négociations lancé par l'Ania auprès de ses adhérents, les distributeurs imposent des baisses de prix comprises « entre 1,5 et 4% », « alors qu'ils ont déjà empoché 10% d'augmentation sur le seuil de revente à perte le 1er février », a dit Richard Girardot, président de l’Ania, lors d’une table ronde organisée par la Commission des affaires économiques du Sénat.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Promotions : « la loi n’est pas encore respectée ! » dénoncent FNSEA et JA

« Alors que l’encadrement des promotions à 34% de la valeur des produits alimentaires est…

Réglementation
Coopération commerciale : quelques rappels utiles

La coopération commerciale doit porter sur un service distinct de la simple…

Réglementation
Détermination du prix de vente : contrôle ou pas contrôle ?

La Cour de cassation a rendu, le 25 janvier 2017, son arrêt dans l’affaire E.…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Bercy a assigné Casino pour des pratiques commerciales « illicites »

Le ministère de l'Economie a annoncé mardi avoir assigné le distributeur Casino devant le…