Aller au contenu principal

Les augmentations de salaires contestées dans les sites Danone

L'usine de Bailleul (Nord) © Danone

La CGT se félicite des débrayages intervenus à son appel ces derniers jours dans les usines Danone d’eaux et de produits frais. L’insuffisance des augmentations de salaires annoncées par les directions était le motif de cet appel. Les augmentations annoncées sont de 1,3 % dans les produits frais et de 1,6 % dans les eaux, rapporte le syndicat. La CGT rappelle que le groupe a réalisé 1,5 milliard d’euros de bénéfices en 2017, profitant du CICE, et que les actionnaires se sont vu octroyer une augmentation de 6 % des dividendes. « La direction promet aux financiers une augmentation de 2 % de rentabilité du groupe », ajoute-t-elle dans son communiqué.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La réforme du CICE positive pour la restauration, négative pour l’industrie  

La transformation du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) en baisses de charges pérennes,…

Autres filières
Sucre : Tereos améliore ses performances et réduit sa dette

Le groupe sucrier Tereos annonce des résultats améliorés pour son exercice 2016-2017 (clos le 31…

Les acteurs de l'agroalimentaire
M. Pénicaud se dit attentive « à la qualité de l’emploi »

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, s’est dite attentive hier « à la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
1er salon Studyrama des formations en agroalimentaire et environnement

Le groupe Studyrama, spécialiste de l’orientation professionnelle, en…