Aller au contenu principal

Les approvisionnements bios en question

Avec +0,2 % prévu cette année, l’industrie de la nutrition animale française plafonne à 20,7 Mt après avoir connu des jours meilleurs au début des années 2000. Dans un univers touché par la baisse des consommations des produits animaux et la forte concurrence internationale (notamment européenne), un secteur montre toutefois une forte dynamique : le bio.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales, Bio
Sanders Nord Est dédie une usine à l’élevage biologique

Le 4 avril dernier, Sanders Nord Est a inauguré la transformation de son usine à Rethel, dans…

Volailles, Bio
Le Japon s’ouvre à l’alimentation animale bio importée

Le Ministère japonais de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche (MAFF) a annoncé la révision…

Alimentation animale-céréales, Bio
Soleil de Loire triture du soja bio français

Depuis mi-septembre, la SAS Soleil de Loire triture du soja bio à Ambillou-Château (49), près de…

Alimentation animale-céréales, Bio
Aliments bios pour animaux : General Mills acquiert Blue Buffalo   

Le groupe agroalimentaire américain General Mills (yaourts Yoplait) a annoncé vendredi 24…