Aller au contenu principal

Les amidonniers veulent mieux toucher le consommateur

Les amidonniers transforment du blé, du maïs, de la pomme de terre et du pois en différents extraits dont l’amidon (37 % du volume vendu), qui peut être natif ou modifié. Ceux-ci sont essentiellement vendus à des industries non alimentaires, les débouchés du carton d’emballage et du papier recyclé étant en pleine croissance. Pour autant, les amidonniers français souhaitent que les consommateurs soient mieux informés de ce que les amidons représentent.

Des ingrédients simples, utiles sur le plan culinaire

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Le plan protéines est attendu pour novembre

Les 11 et 12 juillet en Saône-et-Loire, la France a accueilli l’atelier « filières », le…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Protéines végétales : Naturex signe un accord avec MycoTechnology

Dans le cadre de son programme d’Open Innovation Ingenium, visant à proposer…

Épicerie, Bio
Valfleuri se lance dans le bio à sa marque

Davantage habituée à la marque de distributeurs et au sur-mesure pour les industriels ou la RHD…

Autres produits
Des protéines végétales dans tous les rayons

La dernière étude référencement du GEPV (groupement d’étude et de promotion des protéines…