Aller au contenu principal

Les aides Pac facteur d'inégalités en France 

La répartition française des aides européennes aux agriculteurs favorise de « fortes inégalités » entre les exploitations, accuse la Cour des comptes dans un référé rendu public jeudi. « Le mode de répartition de ces aides, facteur de fortes inégalités, n'a plus de justification pertinente », estime la Cour, et « les effets de ces aides sont, au mieux, incertains, que ce soit au regard du revenu des agriculteurs, de l'économie des exploitations ou de l'environnement », ajoute-t-elle dans ce document adressé au ministre de l'Agriculture. La Cour des comptes a observé l'évolution de la répartition des aides directes du fonds européen agricole de garantie. En 2015, écrit la Cour des comptes, « 10% des bénéficiaires (33.000 exploitants) ont perçu moins de 128 euros par hectare d'aides directes découplées (droits à paiement de base), alors qu'à l'autre extrémité, (...) 10% des bénéficiaires ont perçu plus de 315 euros/ha ». 


En relation

Autres filières
Aides Pac, contrôles à renforcer

Les nouveaux contrôles relatifs aux dépenses de l’Union européenne dans le domaine agricole…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le Copa-Cogeca alerte sur le futur budget européen

Le Copa et la Cogeca appellent à éviter toute réduction communautaire de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Bruxelles propose de porter les aides de minimis à 25 000 €

La Commission européenne a proposé le 2 mars de porter le montant des aides d’Etat pour l’…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Budget Pac : une baisse de 5% jugée inacceptable par la France

« Pour compenser le Brexit, et financer les nouvelles priorités, la Commission met sur la…