Aller au contenu principal

Légumes : une faible consommation

Légumes : Les volumes de chou-fleur restent importants (808 860 têtes, hier). Les cours, plus abordables, facilitent toutefois l’écoulement. En salade, la demande manque d’entrain, tandis que la concurrence nationale est un peu plus marquée, la production étant stimulée par le temps doux (notamment celle de batavia). Les prix sont plus discutés. Le marché de l’endive et celui du poireau restent également orientés à la baisse, sous l’effet de plus faibles besoins, avec le climat printanier. En concombre, si la météo est favorable à la consommation, elle l'est aussi au développement de la production. Les volumes progressent, et les transactions sont plus discutées.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…