Aller au contenu principal

Le Royaume-Uni s’essaie à la blockchain avec succès

Si les travaux sur la blockchain au Royaume-Uni continuent à être des succès, le Royaume-Uni souhaitera équiper toutes ses entreprises agroalimentaires de cette technologie. © DR

Au Royaume-Uni, l’Agence de la sécurité des aliments (Asa) a testé avec succès la technologie de la blockchain dans un abattoir de bovins dans le cadre d’un projet pilote. C’est la première fois qu’elle y est utilisée en tant qu’outil réglementaire pour assurer la conformité de la traçabilité des produits agroalimentaires et faciliter le transfert de données. « C’est un développement très intéressant. Nous pensons que la blockchain peut ajouter une valeur à l’industrie agroalimentaire, notamment au niveau des abattoirs, car les carcasses d’animaux nécessitent de multiples inspections et de comparaisons de données », a déclaré Sian Thomas, directrice de la communication de l’Asa.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Création de la fondation pour l’innovation et la transmission du goût

Le groupe de relations presse Hopscotch et Sopexa annoncent le lancement de la Fondation pour l’…

Témoignages
Une opération « consommons métropolitain » en préparation

La Métropole du Grand Paris prévoit de promouvoir les productions locales et circuits courts,…

Volailles
Stéphane Le Foll soutient la création d’une chaire de biosécurité aviaire

A l’occasion d’un déplacement à Toulouse, le 24 octobre, Stéphane Le Foll a réaffirmé son…

Qualité
TeRiFiQ améliore la qualité des aliments

Le projet européen de quatre ans, clos fin 2015, vient d’être rendu public.…