Aller au contenu principal

Le marché international et celui du traiteur embellissent les résultats de LDC

Grâce aux bonnes surprises de ses pôles international et traiteur, LDC a enregistré des résultats supérieurs à ses attentes au cours de l’exercice 2018-2019 (de mars 2018 à février 2019). Le poids de ces deux pôles dans l’activité du groupe, s’élevant à 4,124 milliards d’euros, est respectivement de 8,6 % et 15 %.

À l'étranger, un bond du chiffre d’affaires était attendu du fait de l’intégration (du 1er septembre au 31 décembre 2018) des comptes du volailler hongrois Tranzit. En revanche, un fléchissement des ventes en Pologne au cours du premier semestre de l’exercice ainsi que la « sortie volontaire d’une enseigne hard-discount » laissaient présager une progression mesurée.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Agrial veut se faire une place sur la scène internationale

Dans un contexte agricole difficile, le groupe a réussi à tirer son épingle…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Performance économique et internationalisation vont de pair

À l’occasion du colloque AgroFinance, organisé par nos confrères d’Agra…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les IAA sont appelées à s’internationaliser

« L’internationalisation est un vrai challenge collectif, mais on n’a pas encore forcément…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Vivescia Industries garde le cap sur l’export

À l’occasion de son assemblée générale le 9 novembre dernier, Vivescia Industries a présenté ses…