Aller au contenu principal

Le gouvernement va « demander des comptes » à Südzucker

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation. © DR

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a jugé « inacceptable » la décision « unilatérale » de l'industriel allemand Südzucker de fermer deux sucreries en France, et va lui « demander des comptes » quand il le rencontrera la semaine prochaine avec Bruno Le Maire. « Nous allons demander des comptes au président de Südzucker (...). Face à la loi du marché nous allons répondre par une attitude politique forte du gouvernement (...) Nous ne laisserons pas démanteler la filière sucrière et betteravière française », a déclaré le 5 mars Didier Guillaume en réponse aux questions de plusieurs députés devant l'Assemblée nationale.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Südzucker veut toujours fermer ses sites français

Didier Guillaume, qui a reçu mercredi les dirigeants du groupe sucrier Südzucker, leur a demandé…

Autres filières
Didier Guillaume soutient la filière sucre à Cagny

Le ministre de l’Agriculture s’est rendu hier sur le site de l’usine sucrière de Cagny, dans le…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Etats généraux : et l’emploi ? demande la FGA-CFDT

Saluant la tenue des Etats généraux de l’alimentation en juillet prochain pour « permettre…

Autres filières
Crise du sucre : Travert recevra les députés réunionnais cette semaine   

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travers rencontrera les sept députés de…