Aller au contenu principal

Le gouvernement tire à boulet rouge sur Lactalis

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie. © DR

« L’Etat s’est substitué à une entreprise défaillante dont je rappelle qu’elle est la seule responsable de la qualité de la sécurité des produits mis sur le marché », a déclaré Bruno Le Maire, hier matin lors d’un point presse, ajoutant « cette affaire est grave, elle a donné lieu à des comportements inacceptables qui devront être sanctionnés ». Une déclaration suivie de nombreuses autres de la part des membres du gouvernement depuis 24 h. « Oui, l’Etat français est en mesure d’assurer la sécurité sanitaire […]. Si des sanctions doivent être prises, elles seront prises », a déclaré lui-même Emmanuel Macron, hier lors d’une conférence de presse avec le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Affaire Lactalis : E.Leclerc reconnaît avoir vendu des produits malgré le rappel

Hier, 9 janvier, Michel-Edouard Leclerc, patron d'E.Leclerc, a reconnu avoir vendu dans certains…

Produits laitiers
Affaire Lactalis : dysfonctionnement généralisé dans les procédures de rappel

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé avoir convoqué ce jeudi à 18h30 la grande…

Produits laitiers
Lactalis : le CNC mandaté pour améliorer les procédures de rappel

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a réuni le 16 janvier le Conseil…

Produits laitiers
Lactalis : perquisitions au siège social et sur quatre sites

Le 17 janvier, des perquisitions ont eu lieu au siège social du groupe Lactalis à…