Aller au contenu principal

Le Gouessant réalise un investissement dans un silo bio

D'une capacité de 15 000 t, le nouveau silo peut trier les mélanges dès leur réception. © Y. B.

Châteaubourg, juste à l’est de Rennes, s’enrichit d’un nouvel outil de stockage avec le silo Bio Ufab inauguré vendredi 4 octobre. D’une capacité de 15 000 tonnes, il peut trier les mélanges dès leur réception et possède deux séchoirs dont un à recirculation qui peut traiter des lots et les faire repartir sans passer par le stockage. « Les agriculteurs bios cultivent de plus en plus souvent des mélanges. Disposer d’un outil qui nettoie et trie nous permet d’optimiser notre stockage et d’affiner la qualité des lots », explique Carine Maret, directrice de l’Ufab, la filiale bio de la coopérative. Les deux plus gros marchés de l’entreprise sont la pondeuse et les poulets de Loué, mais le porc bio progresse également fortement.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales, Bio
Biocer compte investir 3 millions d’euros

En 2018, la coopérative de céréales biologiques Biocer (10 M€ de CA en 2016)…

Alimentation animale-céréales, Bio
Soleil de Loire va s’étendre

Fruit d’un partenariat entre Nutriciab et la CAPL, Soleil de Loire triture depuis septembre 2017…

Alimentation animale-céréales
Le groupe Cavac investit 10 millions d’euros à Aizenay

Cavac a inauguré le 22 mai l’extension de son centre de stockage du grain d’Aizenay.

Alimentation animale-céréales, Bio
Sanders Nord Est dédie une usine à l’élevage biologique

Le 4 avril dernier, Sanders Nord Est a inauguré la transformation de son usine à Rethel, dans…