Aller au contenu principal

« Le décideur du plan de filière, c’est le consommateur »

Jean-Michel Schaeffer, président de la CFA. © P. Le Douarin

Les Marchés Hebdo : Vous dénoncez les 180 000 tonnes de contingents de volailles supplémentaires accordées par Bruxelles aux pays du Mercosur, soit le volume d’abattage des outils du groupe Doux en 2014. Êtes-vous rassuré par le discours du futur commissaire à l’Agriculture qui a dit qu’il défendrait les agriculteurs européens dans les accords commerciaux ?

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
Volaille : le solde commercial français dans le rouge

En 2016, pour la première fois, la France a importé plus de volailles qu’elle…

Volailles
Le Japon s’ouvre à nouveau à la volaille française

« Le Japon a réintroduit sur son marché sur son marché les viandes de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
« Le fameux ruissellement, je n’y crois absolument pas »

Les Marchés Hebdo : Vous êtes directeur achat pour Lidl France, comment…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Dominique Schelcher : « Trouver une nouvelle péréquation des prix »

Les Marchés Hebdo : Vous avez vu votre chiffre d’affaires progresser de 2…