Aller au contenu principal

Le coût mondial des importations alimentaires appelé à baisser 

© B. C.

Selon un récent rapport de la FAO, les importations alimentaires mondiales pourraient reculer de 2,5% en 2019 pour atteindre 1 472 milliards de dollars américains. L’apparition et la propagation rapide de la peste porcine africaine pourrait provoquer une baisse de 20% des stocks de porcs en Chine, augmenter de 26% les importations de viande porcine en Chine alors que la FAO s’attend à une hausse des importations des autres viandes dont la viande bovine et la viande de volaille. La FAO s’attend par ailleurs à une baisse de la demande pour les céréales fourragères et les oléagineux et en particulier les graines de soja. « Cette combinaison particulièrement rare d'événements devrait profiter au secteur agricole en Europe car la nourriture destinée aux porcs devrait donc coûter moins cher », selon la FAO. La crise liée à la peste porcine africaine représente une aubaine pour les éleveurs de poulets et plus particulièrement pour les principaux pays exportateurs, tels que le Brésil, d’après son rapport.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
En juin, le commerce extérieur de produits alimentaires s’est amélioré

Les échanges agroalimentaires ont produit un excédent de 601 millions d’euros en juin, en…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…

Volailles
Importations de volailles : plusieurs pays imposent des restrictions à l’Allemagne

Plusieurs pays ont décidé de placer des restrictions à l’importation à la volaille allemande…

Viandes
Pollution : JBS, Cargill, Perdue et Smithfield sous pression

45 investisseurs gérant collectivement 1,2 milliard de dollars en actifs, membres de l’…