Aller au contenu principal

Le cheptel caprin progresse depuis 2016

© Réussir Archives

Caprins : Le cheptel caprin français dépassait 1,2 million de têtes en novembre dernier, il continuait sa progression entamée l’an dernier, mais restait encore inférieur de 8 % à son niveau de 2011, selon Agreste. La région Nouvelle-Aquitaine est la première région pour l’élevage caprin, avec 35 % des effectifs nationaux, devant les régions Occitanie (14 %), Auvergne Rhône-Alpes (13,6 %) et Pays de la Loire (12 %). 696 000 caprins ont été abattus en 2018, soit 1,1 % de plus qu’en 2017. La production devrait rester stable cette année.

Veau : Si dans sa lettre hebdomadaire Culture Viande s’alarme des indicateurs de la viande bovine, l’organisme alerte aussi sur les difficultés de la filière veau. Les achats des ménages ont chuté de 15,9 % en février par rapport à la même période de 2019. Le chiffre d’affaires recule de 13,4 %. Par rapport à l’année dernière, ce sont 9 000 veaux de moins qui ont été abattus depuis le début de l’année.

Broutards : La semaine dernière, l’activité était très tonique sur certains marchés, les acheteurs anticipant la série de trois semaines de quatre jours qui va sans aucun doute perturber le commerce et compliquer la logistique. Néanmoins, comme les apports progressaient, les taris ont peu évolué dans l’ensemble, voire même ont baissé chez les animaux les plus ordinaires.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…