Aller au contenu principal

Le blé a poursuivi sa baisse, dans le sillage de Chicago

Les prix du blé poursuivaient leur baisse, lundi à la mi-journée, dans le sillage de Chicago. La bourse américaine était fermée lundi, pour cause de fête du travail aux États-Unis, mais elle a clôturé la semaine dernière en nette baisse, en raison d’une faiblesse de la demande. À Chicago, le blé a ainsi atteint vendredi son plus bas niveau depuis trois mois et demi, des opérateurs spéculant à la baisse, compte tenu de l’offre abondante dans le monde. Le faible niveau de l’euro face au dollar atténuait toutefois cette donnée. Si l’euro se stabilisait lundi, il a atteint vendredi un plus bas en plus de deux ans. Les prix du colza étaient à l’équilibre ou en très légère baisse, lundi à la mi-journée, le marché consolidant après une semaine orientée à la hausse. Les cours du colza se tiennent relativement bien, à la faveur des cours des huiles qui restent fermes, notamment dans le nord de l’Europe et dans le sillage de l’huile de palme.


En relation

Céréales
Le blé américain ploie sous la concurrence mondiale

Les cours du blé américain ont de nouveau ployé lundi sous la pression de la concurrence…

Céréales
Céréales : des prix au plus bas

Mauvais début de semaine pour le blé européen.

Oléoprotéagineux
Des commandes chinoises soutiennent maïs et soja

Le département américain de l’Agriculture a annoncé en début de séance mercredi, la vente de 263…

Céréales
Un marché du blé indécis

Les bas prix actuels incitant les pays importateurs à se couvrir, le marché mondial est animé.…