Aller au contenu principal

Le bio en Allemagne s’achète avant tout en GMS

Les ventes de produits bios en Allemagne ont progressé de 35 % entre 2013 et 2017, selon Arbeitskreis Biomark relayé par la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), et pourraient avoir augmenté de 3 à 5 % l’an dernier pour s’installer entre 10,3 et 10,4 milliards d’euros. Une tendance à rapprocher des bons résultats réalisés par les grandes et moyennes surfaces et les magasins de proximité ; +46 % sur la période, soit près de 1,87 milliard d’euros supplémentaires. Elles concentrent 59 % des achats, loin devant les circuits spécialisés (29 % soit près de 2,91 milliards d’euros) et les autres circuits de distribution (12 % soit 1,2 milliard d’euros) que sont les boulangeries, les boucheries, les primeurs et les marchés fermiers. En France, la croissance était dans le même temps estimé à 87 % dont +80 % pour les grandes et moyennes surfaces et de +90 % pour les autres opérateurs.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les produits frais et la confiserie/snacking parmi les rayons les plus dynamiques

Selon un rapport publié par Nielsen aujourd’hui, les rayons produits frais et confiserie/…

Focus produits
Le consommateur allemand, plus nomade et gourmet

Nomadisme, hédonisme, portion unique, végétarisme, flexitarisme… telles sont…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’inflation au Royaume-Uni va profiter aux discounters

Les Britanniques doivent se préparer à payer 3% de plus chaque année en…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Les filières bio sont confrontées au défi de la production

Au premier semestre 2017, le marché des produits biologiques a progressé de 500 millions d’euros…