Aller au contenu principal

L’avenir du e-commerce alimentaire reste encore à construire

© Kwangmoo - stock.adobe.com

D’après l’observatoire des usages Internet de Médiamétrie, 37,4 millions d’internautes ont effectué des achats en ligne au premier trimestre 2018, soit plus de 8 internautes sur 10 (85,5 %). Cela représente 893 000 cyberacheteurs de plus qu’il y a un an. « Le e-commerce concerne aujourd’hui tout type de produits, y compris des produits du quotidien des Français comme l’alimentaire. Près de la moitié des internautes a déjà effectué un achat alimentaire en ligne. Les plus grands distributeurs se sont d’ailleurs tous mués en e-commerçants et on retrouve deux acteurs français spécialisés du secteur dans le top 15 des sites de e-commerce », selon Jamila Yahia-Messaoud, directrice du département consumer insights de Médiamétrie, citée dans un de ses communiqués.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
L’insolente bonne santé du snacking

Le dynamisme du marché du snacking ne se dément pas, que ce soit en…

Dossiers
Marques de distributeurs : innover pour mieux se différencier

Alors que la guerre des prix avec les marques nationales ou les MDD des…

Dossiers
La distribution tisse sa toile dans l’industrie

Parce que l’accès à la matière première constitue un enjeu de plus en plus…

Dossiers
Comment mieux nourrir et informer les seniors

Les personnes de plus de 50 ans savent que l’alimentation peut les aider à…