Aller au contenu principal

Lait : l’ultra-frais végétal va-t-il s’essouffler en 2019 ?

Le segment de l’ultra-frais (UF) végétal connaît un fort développement. Le taux de pénétration de ces produits atteint 26,5 % des foyers en 2018, selon des données de Kantar. Il était seulement de 17,7 % en 2016. C’est le segment sur lequel l’alternative végétale se distingue, devant les boissons végétales qui affichent un taux de pénétration à 23,1 %. Les consommateurs séduits par ces produits sont surtout des femmes de plus de 50 ans mais les nouveaux acheteurs sont eux plutôt des jeunes, célibataires, aisés et urbains. Ils augmentent leurs achats d'UF végétal mais aussi au lait de chèvre et de brebis, aux dépens de l’UF traditionnel au lait de vache. Leur moteur : le plaisir, mais aussi la santé, devant le goût.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Lait de vache : les substituts gagnent du terrain en UE

La consommation de lait liquide devrait continuer de reculer en Europe, pour atteindre 49 kg par…

Produits laitiers
Mauvais mois de janvier pour les produits laitiers

Les achats des ménages français ont reculé, quel que soit le produit laitier considéré, sur la…

Produits laitiers
Davantage de fromages de brebis

La collecte française de lait de brebis a progressé l’an dernier, dans un…

Produits laitiers
Yéo Frais développe les laits de chèvre et de brebis

Sous la marque de distributeur Auchan, Yéo Frais propose des yaourts au lait…