Aller au contenu principal

Lait : l’Irlande du Nord dans la tourmente avant le Brexit

Le tiers du lait produit en Irlande du Nord est actuellement exporté vers des industries de la république d’Irlande pour y être transformé, ce qui représente 700 à 800 millions de litres de lait par an. Dans le cas d’un Brexit sans accord, ces envois seraient soumis à des droits de douane, de l’ordre de 19 p/litres alors que le prix du litre de lait exporté se situe à 26 p/l. De quoi réduire à néant la compétitivité du lait nord-irlandais. Et c’est sans compter les contrôles douaniers et les documents nécessaires à créer. Dans ce contexte, les producteurs locaux craignent de devoir jeter leur lait dans un premier temps, puis de devoir réformer massivement. Selon le ministère de l’agriculture britannique, ce sont près de 45 000 vaches qui pourraient être rapidement réformées. L’Union a proposé d’établir un « backstop » entre l’Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni, ce qui y déplacerait la frontière, mais cette solution ne semble pas faire l’unanimité côté britannique.


En relation

Dossiers
Pénurie en France, tensions sur la planète

La consommation mondiale de beurre a progressé de 11,7 % entre 2013 et 2017, selon les…

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Produits laitiers
En difficulté en Europe, Savencia se rattrape sur la scène internationale

Le groupe français Savencia Fromage & Dairy a connu une année 2017 mitigée, subissant les…

Produits laitiers
Le Mexique, futur eldorado pour l’Union européenne ?

La collecte laitière mexicaine progresse mais reste incapable de satisfaire les besoins locaux,…