Aller au contenu principal

Les produits laitiers à forte valeur ajoutée s’exportent bien

© Dominique Guillaume

Les exportations européennes de produits laitiers ont reculé à la fois en valeur (-5,1 %) et en volume (-2,1 %) sur les huit premiers mois de 2018 par rapport à la même période de 2017, selon Bruxelles. Le beurre et la poudre de lait entier affichent les plus fortes baisses avec des volumes en chute de 13 % et 15 % respectivement. Les exportations de poudres de lait écrémé sont à la traîne (-1 %) comme celles de fromages (-1 %). Le développement des envois de fromages vers le Japon (+13 %) n’a pas compensé la baisse vers les États-Unis (-7 %), la Corée du Sud (-26 %) et l’Arabie saoudite (-19 %).

Mais là où la tendance est plus tonique, c’est dans le domaine des ingrédients techniques à forte valeur ajoutée. Ainsi les exportations européennes de préparations infantiles ont bondi de 14 % en volume et de 4,8 % en valeur. Les principaux clients sont la Chine, l’Arabie saoudite et Hong Kong, relève le Clal. Les caséines ont aussi le vent en poupe, avec des envois en hausse de 24,4 % en volume et 0,7 % en valeur, notamment vers le Mexique et les États-Unis. Enfin, le lactose à destination de l’industrie pharmaceutique affiche une croissance de 4,4 % de ses exportations, notamment la Chine, la Nouvelle-Zélande et le Japon.


En relation

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Produits laitiers
Poudre 0 % : le marché reste lourd, des opérateurs inquiets

Le marché français de la poudre de lait écrémé réussissait péniblement à s’éloigner de son plus…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’impossible reprise ?

Pas de miracle sur le marché européen de la poudre de lait écrémé cet été.

Produits laitiers
Lait infantile : les autorités chinoises mettent le frein

La Chine a importé 206 000 tonnes de poudres de lait infantile sur les neuf premiers mois de l’…