Aller au contenu principal

Lait de vache : les substituts gagnent du terrain en UE

© Virginie Pinson

La consommation de lait liquide devrait continuer de reculer en Europe, pour atteindre 49 kg par habitant en 2030 (contre 52 kg en 2018 et 60 kg en 2008) selon Bruxelles. Une baisse alimentée par la chute dans les pays de l’Union à 15, tandis que la consommation est plutôt en croissance chez les treize derniers entrants. La commission européenne estime qu’une part de ce déclin est liée à la réduction du nombre de petits-déjeuners à domicile et une autre à la progression des laits végétaux. Avec seulement 4 % de part de marché en 2018, ils restent anecdotiques par rapport au lait de vache, mais les ventes ont doublé sur la dernière décennie. Alors que les boissons à base de soja étaient quasiment les seules alternatives jusqu’en 2006, ce sont les autres laits végétaux qui sont le moteur de la croissance des ventes. Ils ne représentaient que 17 % du marché des alternatives au lait animal en 2008, ils en représentent 40 % aujourd’hui.


En relation

Produits laitiers
Beurre : baisse des ventes en Allemagne

Les achats des consommateurs allemands ont reculé dans toutes les catégories de produits…

Produits laitiers
Lait : l’ultra-frais végétal va-t-il s’essouffler en 2019 ?

Le segment de l’ultra-frais (UF) végétal connaît un fort développement.

Produits laitiers
Lait : des perspectives solides pour 2019

La production laitière européenne devrait progresser de 1 % cette année selon les estimations de…

Produits laitiers
Mauvais mois de janvier pour les produits laitiers

Les achats des ménages français ont reculé, quel que soit le produit laitier considéré, sur la…