Aller au contenu principal

L'aide compensatoire à la filière sucrière à La Réunion et en Guadeloupe « en débat »

Le maintien de l'aide de l'Etat visant à compenser la fin des quotas de production de sucre en Outre-mer est « en débat » dans le projet de loi de finances pour 2020, a indiqué hier 18 juin la ministre des Outre-mer Annick Girardin devant les députés. En 2017, face aux inquiétudes de la filière canne-sucre des Outre-mer sur la levée des quotas de production au niveau européen au 1er octobre, qui risquait de les pénaliser, le gouvernement de l'époque avait accordé une aide de 38 millions d'euros annuelle aux entreprises sucrières de La Réunion et de Guadeloupe, pour leur permettre de compenser les surcoûts de production par rapport à la métropole. La commission européenne avait donné son accord pour cette aide d'Etat pour une période allant du 1er octobre 2017 au 31 décembre 2020.


En relation

Autres filières
Crise du sucre : Travert recevra les députés réunionnais cette semaine   

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travers rencontrera les sept députés de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le gouvernement va « demander des comptes » à Südzucker

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a jugé « inacceptable » la décision «…

Autres filières
Südzucker veut toujours fermer ses sites français

Didier Guillaume, qui a reçu mercredi les dirigeants du groupe sucrier Südzucker, leur a demandé…

Autres filières
Didier Guillaume soutient la filière sucre à Cagny

Le ministre de l’Agriculture s’est rendu hier sur le site de l’usine sucrière de Cagny, dans le…