Aller au contenu principal

L’agriculture doit être exclue de l'accord commercial UE/USA, selon Macron

Le président français, Emmanuel Macron, a fixé vendredi les conditions auxquelles la France serait prête à approuver l'ouverture de négociations commerciales entre l'UE et les Etats-Unis, parmi lesquelles l'exclusion de l'agriculture ou encore la présence de garanties environnementales. A l'issue d'un sommet européen à Bruxelles où le sujet a été survolé, M. Macron a rappelé que les précédentes négociations avec Washington en vue d'un accord à grande échelle, le très impopulaire TTIP, pour l'instant suspendues, devaient être définitivement abandonnées. « Ce mandat est obsolète », a-t-il insisté. Il a ensuite insisté sur le fait que l'agriculture devait être « exclue » des futures discussions, contrairement à ce que souhaitent les Américains.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Mise en garde du Maroc à l'UE sur l'accord agricole

Le Maroc a adressé une sévère mise en garde à l'Union européenne (UE) en l'appelant à mettre « …

Autres filières
UE et le Royaume-Uni présentent à l'OMC un plan agricole post-Brexit

L'Union européenne et le Royaume-Uni ont présenté mercredi 11 octobre un plan…

Viandes
Pas d'agriculture dans un accord commercial USA-UE 

L'Union européenne refuse catégoriquement d'inclure un volet agricole dans un éventuel accord…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les agriculteurs britanniques redoutent les tarifs d’importation post-Brexit

Le syndicat agricole britannique NFU, par la voix de sa présidente Minette Batters, fait un…