Aller au contenu principal

La taxe sur les farines est supprimée

C’est fait ! Dans sa décision rendue fin décembre, le Conseil constitutionnel n’a pas censuré la suppression de la taxe farine, qui avait été confirmée en lecture définitive de la loi de Finances 2019 par l’Assemblée nationale. L’article 1618 septies du code général des impôts relatif à la taxe sur les farines est donc formellement supprimé à compter de 2019. « Pour rappel cette taxe équivalait à 15,25 euros/t de farines, semoules et gruaux de blé tendre. La suppression de cette taxe permettra d’améliorer l’équation économique pour le secteur, la hausse importante du prix des matières premières ayant impacté durablement la marge de nos entreprises » se réjouit la fédération des entreprises de la Boulangerie (FEB)dans un communiqué.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales
Gérald Darmanin envisage de supprimer la taxe farine

Le gouvernement français souhaite supprimer pour quelque 200 millions d'euros de taxes à faible…

Boulangerie-Pâtisserie
L’Assemblée nationale a voté la suppression de la taxe farine

Lors du débat sur le projet de budget 2017 hier soir, l’Assemblée nationale a décidé de…

Boulangerie-Pâtisserie
CM-CIC Investissement entre au capital de La Croissanterie

La Croissanterie (100 M€ et 250 restaurants) annonce l’entrée de CM-CIC Investissement à son…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Présidentielles : l’efficacité économique au cœur des priorités de Coop de France

A quelques jours de son Congrès, qui aura lieu le 14 décembre, Coop de France a réuni la presse…