Aller au contenu principal

La sucrerie Bourdon cherche un repreneur

La sucrerie de Bourdon s'approvisionne auprès de 420 planteurs et compte 96 salariés. © DR

La sucrerie de Bourdon n’a pas encore fermé. Elle va assurer la prochaine campagne sucrière dès que la récolte de betteraves battra son plein, à partir de la mi-septembre. Mais après ? Cristal Union (qui a repris la sucrerie en 2012) a lancé une consultation des représentants du personnel en vue d’étudier la fermeture du site à l’issue de cette campagne. Un plan de sauvegarde de l’emploi est programmé. Les 96 salariés et les 420 planteurs ont donc raison de s’inquiéter de l’avenir du site ! Mais Xavier Astolfi, directeur général adjoint du groupe, trouve prématuré de parler de fermeture.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Saint-Louis Sucre va fermer deux sucreries en 2020

Saint-Louis Sucre, filiale de l’Allemand Südzucker, a annoncé hier en CCE à Paris la fermeture…

Autres filières
Salariés, élus et betteraviers protestent contre la fermeture de Saint-Louis Eppeville

Entre 200 et 300 personnes - salariés, élus et betteraviers - ont manifesté le 1er mars devant…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le gouvernement va « demander des comptes » à Südzucker

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a jugé « inacceptable » la décision «…

Autres filières
Südzucker veut toujours fermer ses sites français

Didier Guillaume, qui a reçu mercredi les dirigeants du groupe sucrier Südzucker, leur a demandé…