Aller au contenu principal

La production en volume des IAA recule

© DR

En 2018, la production en volume des industries alimentaires et boissons hors tabac a de nouveau reculé, après une année de stabilisation en 2017, selon la note de conjoncture d’Agreste. Cette diminution s’inscrit dans une tendance baissière depuis 2011. L’ensemble des filières est touché, à l’exception des viandes, des poissons, des aliments pour animaux et des boissons. Dans un contexte où la production a fléchi et où la demande intérieure s’est contractée pour la première fois depuis 2008, les importations se sont accrues tandis que les exportations sont restées stables. En conséquence, après un rebond en 2017, l’excédent commercial global des IAA s’est érodé à nouveau, s’établissant à son plus bas niveau depuis 2011.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Animer pour piloter au plus juste l’outil de production

Optimiser l’emploi des ressources et matières premières demande un suivi…

Dossiers
Une entreprise sur deux ne connaît pas son taux de pertes

Les Marchés Hebdo : Pourquoi l’Ademe a-t-elle lancé un…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La production alimentaire se redresse progressivement

Sur les douze derniers mois, à avril 2017, la production agroalimentaire a…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le palmarès 2017 des Grés d’Or de la Feef est connu

La Fédération des entreprises et entrepreneurs de France (Feef) a dévoilé…