Aller au contenu principal

La poudre de lait écrémé reste globalement ferme

Les opérateurs restent positifs sur l’évolution du marché de la poudre de lait écrémé, bien loin de la morosité de l’an dernier même date. En effet, les stocks sont très limités et la collecte, européenne comme mondiale est maîtrisée. Dans le même temps, la demande est jugée bonne, que ce soit en France ou à l’export. L’origine France est compétitive sur le marché mondial et suscite l’intérêt des acheteurs, dont certains étaient peu couverts, n’ayant pas anticipé un aussi prompt rétablissement du marché après des mois de prix historiquement bas. On note encore quelques réticences vers certaines destinations, mais, dans l’ensemble, le commerce est tonique. La bonne tenue du marché mondial, avec des enchères à 2924 $/t mardi sur Global Dairy Trade, un record sur ces cinq dernières années, alimente l’optimisme des industriels français, d’autant plus que la demande est au rendez-vous pour les premiers mois de 2020.


En relation

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Produits laitiers
Poudre 0 % : le marché reste lourd, des opérateurs inquiets

Le marché français de la poudre de lait écrémé réussissait péniblement à s’éloigner de son plus…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’impossible reprise ?

Pas de miracle sur le marché européen de la poudre de lait écrémé cet été.

Produits laitiers
Les produits laitiers à forte valeur ajoutée s’exportent bien

Les exportations européennes de produits laitiers ont reculé à la fois en valeur (-5,1 %) et en…