Aller au contenu principal

La Maison Pro Sain veut intégrer une part de sa production

Pro Sain lance une déclinaison rouge de son produit phare : le curry d'aubergine. © DR

Créée en 1968, à Barges, dans les Pyrénées-Orientales, la Maison Pro Sain va finir l’année 2018 avec un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros, contre 18,2 millions d’euros un an plus tôt. « Nous connaissons une croissance moyenne de 17 % par an depuis 2004 », se réjouit Brooks Wallin, président-directeur général de la société Organic Stores, maison mère de Pro Sain et de Favrichon. Si à sa création peu de personnes croyaient au bio, la Maison Pro Sain voit désormais ses ventes décoller. Et pour satisfaire les attentes de sa clientèle, elle cherche à s’approvisionner au plus près de son usine et à relocaliser dans la région des productions légumières qui se sont éloignées avec le temps.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Des PME chiliennes cherchent des partenaires françaises

Des entreprises agricoles ou alimentaires du Chili sont disposées à s’…

Épicerie, Bio
Ethiquable choisit Qualisol pour ses légumineuses

Spécialiste du commerce bio et équitable en France, Ethiquable a recruté…

RSE, Bio
Comment Favols a amélioré sa consommation d’énergie

Contactée par l’Ademe en 2015, la société Favols a pu optimiser sa…

Épicerie, Bio
Ebro Foods : bénéfice net en hausse de 17% en 2016

Le groupe espagnol Ebro Foods a publié un bénéfice net en hausse de 17,2%, à 169,7 millions d'…