Aller au contenu principal

La grande distribution en pleine reconfiguration

La grande distribution n’est pas à la fête. Ces derniers mois, les grandes enseignes ont alimenté l’actualité avec des annonces de suppression d’emplois pour Carrefour, des fermetures de magasins pour Dia ou encore une mise en procédure de sauvegarde pour la maison mère de Casino, Rallye. « Le contexte est extrêmement tendu pour trois raisons : le territoire est saturé, donc l’expansion est difficile ; de nouveaux acteurs digitaux font leur entrée ; et la guerre des prix est toujours valable, mettant à mal des rentabilités déjà bien restreintes. Il y a forcément des crispations », résume Yves Marin, associé du cabinet Bartle, chargé du pôle retail grande consommation.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Marques de distributeurs : innover pour mieux se différencier

Alors que la guerre des prix avec les marques nationales ou les MDD des…

Dossiers
Comment et pourquoi valoriser sa responsabilité sociétale

De plus en plus demandée par la grande distribution, par les consommateurs ou par les pouvoirs…

Dossiers
Les premiers pas de la blockchain dans l'alimentaire en France

Cette année 2018 doit voir émerger en France plusieurs applications de blockchain dans des…

Dossiers
Avec les MDD prémiums, jouez la stratégie gagnante

Du saumon d’Écosse fumé à la ficelle, du jambon de Bellota affiné 48 mois, du café d’Éthiopie,…