Aller au contenu principal

« La filière saumon fumé doit s’adapter à la loi Egalim »

« Je pense que pour la filière française du saumon fumé, 2019 sera une année d’adaptation à la loi Egalim. L’activité promotionnelle doit être réinventée », lance Jacques Trottier, président de l’organisation professionnelle des Entreprises du traiteur frais (ETF) et directeur général de Labeyrie, à l’occasion d’un déjeuner de presse pour présenter son nouveau logo « Fumé en France ». « 2019 sera compliqué, et c’est normal, car c’est l’année 1. Il est néanmoins encore trop tôt pour dresser un bilan, nous ferons les comptes en janvier après les fêtes de fin d’année, donc ça ne sert à rien de nous plaindre dès maintenant. Nous ignorons comment le consommateur réagira à une baisse des promotions sur le saumon fumé », ajoute-t-il.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Focus produits
Coquilles Saint-Jacques : année exceptionnelle en Normandie

Des courants favorables et des températures propices pendant la reproduction, les conditions…

Produits de la mer
Les produits de la mer confirment leur montée en gamme en France

Du 24 au 26 avril 2018 se tenait le Seafood Global Expo au parc des expositions de Bruxelles,…

Autres filières
Etiquetages faux ou frauduleux dans la truffe

La DGCCRF a mis en ligne les résultats de son enquête sur l’étiquetage des truffes et plus…

Produits de la mer
La Conserve de thon albacore label Rouge est homologuée

Un arrêté daté du 26 août 2019 est paru au Journal Officiel.