Aller au contenu principal

La filière CRC poursuit son ascension, de l’amont à l’aval

Marc Bonnet, directeur générale de la filière CRC. © CRC

La filière Culture raisonnée et contrôlée (CRC) s’est félicitée, le 30 septembre, de la hausse des volumes collectés de 45 % entre les années 2018 et 2019, à 550 000 tonnes. Si des raisons climatiques ont justifié cette augmentation, permettant aux producteurs d’obtenir des rendements d’en moyenne 7 tonnes par hectare (t/ha), c’est surtout la progression du nombre d’agriculteurs et des surfaces qui a permis d’obtenir ces chiffres flatteurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Les axes de progrès de la restauration collective autogérée

Toujours menacées de restrictions, les structures publiques restauration s’…

Dossiers
Les fromages AOP renforcent et réaffirment leurs atouts

Les appellations d'origine protégée (AOP) fromagères s’engagent dans des démarches de progrès…

Dossiers
Comment l’Anvol veut régénérer la volaille française

Gilles Huttepain, vice-président de la Fédération des industries avicoles (FIA), s’est attardé…

Dossiers
Emballages alimentaires : le temps de l’écoresponsabilité

Le gouvernement doit présenter cet été son projet de loi pour l’économie circulaire.