Aller au contenu principal

La durée des aides à la conversion bio restera à cinq ans

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation tient à préciser que les aides à la conversion pour l’agriculture biologique « sont et resteront » versées sur une durée de cinq ans. « L’accompagnement des agriculteurs qui prennent le risque de passer en agriculture biologique est essentiel pour garantir son développement », indique le ministère. Ce dernier précise que « plus de 1,1 milliard d’euros vont être mobilisés pour ces conversions et pour la structuration territoriale des filières afin de faire de la France le premier pays bio d’Europe ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières, Bio
Nouvelle Aquitaine signe un pacte pour le bio

L'Etat, la Région Nouvelle Aquitaine et trois organisations agricoles ont…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
La Fnab redemande le transfert des aides Pac

Lundi 10 juillet, le ministre de l’agriculture et de l’Alimentation Stéphane…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
La Fnab signe un partenariat pour l’enseignement de la bio

La Direction générale de l’Enseignement et de la Recherche (DGER) et la Fnab…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Stéphane Travert veut faire passer la SAU bio à 8 % en 2021

« Pour l’État, la priorité c’est le financement des aides à la conversion…