Aller au contenu principal

La DGAL clarifie ses instructions sur les œufs

Un collecteur non propriétaire des œufs ne peut fusionner au sein d’un même lot commercial des œufs issus de producteurs différents. © Laure-Anne Lefebvre

Plus d’un an et demi après les scandales du fipronil et l’affaire Lactalis, l’État français tente toujours de tirer les leçons des dysfonctionnements au sein de ses services. Dernier élément en date : la publication d’une instruction technique de la DGAL (DGAL/SDSSA/2019-8) du 9 janvier à destination des Daaf (dépendant du ministère de l’Agriculture), des directions départementales du territoire (DDT) (dépendant du Premier ministre) et des directions départementales de la population (DDPP) (dépendant de Bercy) visant à clarifier l’instruction concernant les normes de commercialisation des œufs et leur contrôle. Elle abroge la note du 18/04/2015.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
Stéphane Travert veut des échanges d’informations plus rapides

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a réuni la presse hier soir pour faire le point…

Volailles
En Allemagne, polémique sur l'ampleur du scandale des œufs contaminés

Les autorités nationales et locales allemandes se disputent sur l'ampleur de…

Volailles
Œufs contaminés : la Belgique va se porter partie civile

L'Etat belge a annoncé hier se porter partie civile dans les enquêtes qui ont…

Volailles
Fipronil : Ovoteam retiré de la liste des sites concernés, un grossiste ajouté

Suite à l'enquête chez Ovoteam, propriété du groupe Avril, les résultats…