Aller au contenu principal

La densité de poissons en baie de Somme a baissé de 80% en 30 ans        

La densité des poissons, toutes espèces confondues, a diminué de 80% en 30 ans dans la baie de Somme, selon une étude de l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) qui impute cette baisse à la hausse de la température de l'eau. « Cette croissance rapide et ainsi précocement matures pour la reproduction, comme la limande, la plie, le sprat ou le hareng » pointe l'étude qui précise que la densité des poissons est passée de 200 000 individus par mètre carré à 40 000 individus. Ces espèces sont particulièrement sensibles aux variations de l'environnement, davantage que les espèces à croissance lente comme le bar par exemple, selon l'Ifremer, qui publie son étude dans la revue Global Change Biology.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Carnet
Alain Jolly

Alain Jolly, 56 ans, vient de prendre la direction d’IDMer, l’institut technique dédié à la R…

Produits de la mer
La criée de Brest va s’agrandir

La région Bretagne a accordé une subvention de 90 000 euros à la criée du port de Brest.

Produits de la mer
Dix huit tonnes de thon rouge saisies

La Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Morbihan…

Produits de la mer
L’Anses et l’Ifremer s’allient pour traquer les contaminants des produits de la pêche

L’Anses et l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) ont signé…