Aller au contenu principal

La coopérative Le Gouessant se renforce dans le bio

La coopérative a injecté 16 millions d’euros sur 2017, notamment pour doter une de ses usines de fabrication d’aliments d’équipements de thermisation. © DR

Spécialisée en nutrition animale, la coopérative Le Gouessant, située à Lamballe (22), a clos l’exercice 2017 avec un chiffre d’affaires de 510 millions d’euros, en baisse de 2 % en un an et un résultat net de 11,5 millions d'euros. Cette légère décroissance ne résulte pas du tonnage d’aliments du bétail fabriqué, resté au même niveau qu’en 2016 (828 000 t dont près de la moitié en volailles de chair), mais de la restructuration de son groupement de producteurs porcs, Syproporcs, en difficulté. Pour le reste, la coopérative aux 4 000 adhérents et 730 salariés a reconquis des parts de marché dans la nutrition animale sur le dernier trimestre 2017 « dans un contexte baissier de 2 % », dit le groupe.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Alimentation animale-céréales, Bio
En progression, Le Gouessant se renforce sur l’alimentaire 

Grand spécialiste de la nutrition animale, le groupe coopératif Le Gouessant a vu son chiffre d’…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Accord Axéréal Elevage-Capel pour offrir porc et œuf label et bios

A l’occasion du Sommet de l’Elevage, Axéréal Elevage et la coopérative Capel ont signé un accord…

Alimentation animale-céréales, Bio, Bio
Maïsadour veut atteindre 15 000 ha en bio d’ici 5 ans

A l’occasion de la visite du ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, le 8 juin sur une…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…