Aller au contenu principal

Initiatives pour des pénalités logistiques plus justes

Dominique Amirault, président de la Feef, Jean-François Huet, adhérent E.Leclerc à Blois et responsable national chargé des PME pour le Mouvement E.Leclerc, Michel-Édouard Leclerc, président des Centres E.Leclerc, et Bertrand Nomdedeu, directeur achats et supply chain chez E.Leclerc. © Feef

Les pénalités logistiques infligées aux fournisseurs se sont multipliées ces dernières années et perdurent si l’on en croit Didier Guillaume (lire p. 4-5). Sont-elles justes sur le plan légal ? Justifiées ? Adaptées au fournisseur et aux produits ? Pas toujours. Le gouvernement et la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France (Feef) ont pris l’initiative de modérer les pratiques qui empoisonnent les relations commerciales dans le secteur agroalimentaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Pénalités logistiques : la CEPC publie un guide de bonnes pratiques

Saisie par le gouvernement, la Commission d’examen des pratiques commerciales (CEPC) a remis…

Réglementation
De bonnes pratiques en matière de pénalités logistiques

« Les pénalités logistiques ont explosé ces dernières années et pénalisent fortement…

Réglementation
Coopération commerciale : quelques rappels utiles

La coopération commerciale doit porter sur un service distinct de la simple…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Bercy poursuit Carrefour et menace d’autres enseignes

Michel Sapin et Martine Minville ont annoncé hier avoir « assigné l’enseigne Carrefour…