Aller au contenu principal

[Infographie] Viande de boucherie : des achats toujours en repli

© Pinson

Sans surprise, les données du panel Kantar publiées par FranceAgriMer indiquent que les achats des ménages français de viandes de boucherie fraîches pour leur consommation a domicile ont reculé de 2,5 % sur les quatre premiers mois de l’année. C’est le veau qui affiche la pire performance, avec une chute de 8,8 % qui a plongé la filière dans la morosité. L’agneau se replie aussi de 7,2 %, malgré le tonus des achats de morceaux à bouillir (+5,3 %). À noter d’ailleurs que l’agneau reste incontournable à Pâques avec des achats en avril supérieurs de 87,5 % à ceux de l’an dernier (Pâques était alors en mars). Le porc recule de 3,9 % et le bœuf limite les pertes (-2,5 %), tous comme les abats (-2,1 %). Les élaborés résistent encore (-0,5 %) grâce au tonus des saucisses (+3 %) qui ont profité du beau temps. Le bœuf haché surgelé affiche, de son côté, une baisse des achats de 6,4 %. 

Loading...

Loading...


En relation

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Focus produits
Du flou dans la consommation de viande

Les dernières données du panel Kantar publiées par FranceAgriMer sur les achats des ménages de…

Viandes
[Infographie] Viande de boucherie : recul de 3,6 % des achats des ménages

Au premier trimestre, les achats des ménages de viande de boucherie fraîches (hors charcuterie)…

Viandes
[Infographie] Viande de boucherie : sept mois compliqués

Les achats des ménages de viandes de boucherie fraîche pour leur consommation à domicile ont…