Aller au contenu principal

Industrie : un marché libre très peu approvisionné

© CNPO

Industrie : Aucun changement dans les fondamentaux du marché de l’œuf tout venant destiné à l’industrie cette semaine. L’offre manquait encore à l’appel. Les œufs de fin de ponte demeuraient rares, tout comme les petits œufs, tandis qu’il n’y avait aucune matière dans les poids intermédiaires, le marché du conditionnement étant lui aussi insuffisamment approvisionné. Dans le même temps, les entreprises d’ovoproduits présentaient des besoins réguliers pour la période à un peu moins soutenus que ces dernières semaines, les niveaux de prix atteints n’étant plus en adéquation avec la valorisation des ovoproduits. Deux comportements d’achat se faisaient de plus en plus sentir.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : changement d’ambiance avant le 14 juillet

Industrie : La demande des entreprises d’ovoproduits était…

Aviculture
Poule de réforme : le frais anime le marché

Avec l’annonce de températures plus hivernales dans les jours qui viennent, le commerce de la…

Aviculture
Œufs : la demande commence à avoir raison des prix

Globalement, le marché français restait déficitaire avant le week-end.

Aviculture
Poule de réforme : les volumes s’étoffent

Le marché de la poule de batterie s’est montré plus animé la semaine dernière.