Aller au contenu principal

Vers un taux maximal de sel, sucre, et matière grasse ?

Les députés Michèle Crouzet et Loïc Prud'homme, ce 26 septembre.

Ce mercredi 26 septembre, la commission d’enquête sur l’alimentation industrielle présidée par le député LFI Loïc Prud’homme a présenté son rapport parlementaire, dans lequel les additifs, le sel, le sucre et les matières grasses sont pointés du doigt. « Les engagements des industriels agroalimentaires ont montré leurs limites », lance Michèle Crouzet, députée (LREM), rapporteure de la commission, qui souhaite légiférer un taux maximal de sucres, sel et matière grasse pour chaque catégorie de produits. « Nous voulons nous baser sur les recommandations de l’OMS, explique Loïc Prud’homme. Si nous allons au bout, nous aimerions limiter par exemple la teneur en sel dans les farines pour pain à 18 g ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La FCD publie son guide « Les Clés pour bien manger »

En s’inspirant des constats et recommandations issus des EGA, ainsi que du Conseil national de l…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Gaspillage : Biotraq présentera sa solution au CES

La start-up Biotraq, qui accompagne les entreprises dans la réduction de leurs pertes de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Eurofins se renforce au Japon

Eurofins Scientific acquiert les deux laboratoires japonais Japan Analytical…

Qualité
« La blockchain responsabilise les acteurs »

Les Marchés Hebdo : Que peut apporter la technologie…