Aller au contenu principal

Veau : hausse des poids carcasse en mai

© Irva VM

Les données d’abattage que vient de publier Agreste illustrent bien les difficultés du marché du veau de boucherie au printemps. En mai, 106 792 veaux de boucherie ont été abattus, c’est 2,2 % de plus que l’an dernier, même mois. Une hausse à relier aussi aux retards d’enlèvement commencés plus tôt dans la saison. Ces retards ont aussi eu pour conséquence l’alourdissement des poids moyens des animaux et ainsi la production de viande a atteint 15 844 tonnes équivalent carcasse, soit 5 % de plus que l’an dernier, alors même que la Pentecôte tombait en mai en 2018. Cette année, la production était plus élevée et les opérations liées à la Pentecôte n’ont eu lieu qu’en juin.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Rebond des cours mais ambiance terne

Les prix ont progressé au sein de la filière veau de boucherie française.…

Viandes
B. Cazeneuve soutient la Ferme des 1 000 veaux

Bernard Cazeneuve se rendra « dans les semaines à venir » dans la Creuse pour soutenir…

Viandes
Broutards : léger repli des exportations en 2017

Bovins : Les exportations françaises de broutards pourraient atteindre 1,05 …

Viandes
Veau de boucherie : une production en mutation

Veau : La production française de veau de boucherie a fortement évolué en un…