Aller au contenu principal

Vallégrain en redressement judiciaire

L’abattoir de porcs Vallégrain, dans la Sarthe, est en redressement judiciaire, depuis le 8 novembre, ainsi que Vallégrain Distribution et Vallégrain Paris Rungis, depuis le 12 novembre. L’information est parvenue au journal Les Marchés par un avocat proche des éleveurs, Me Christophe Charles, avocat au Barreau de Versailles. La filière de porcs de qualité Vallégrain traite avec un millier d’éleveurs de porcs sous cahiers des charges. Un accord avec des banques avait été trouvé au printemps dernier, un jugement d’homologation déposé en juillet. Vallégrain avait installé son nouvel atelier de découpes dans les anciens bâtiments d’AIM à Nogent-le-Rotrou dans l’Eure-et-Loir, et fondé une co-entreprise, Vallégrain développement, avec Fleury-Michon  en début d’année.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Le groupe Cavac résiste grâce à sa polyvalence

Les résultats de la coopérative vendéenne sur l’exercice 2015-2016 sont en…

Viandes
Label rouge pour la viande, les abats et le gras de coche

Le journal officiel du 23 août publie un arrêté du 11 août portant…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Accord Axéréal Elevage-Capel pour offrir porc et œuf label et bios

A l’occasion du Sommet de l’Elevage, Axéréal Elevage et la coopérative Capel ont signé un accord…

Qualité
Des viandes persillées dans la filière porcine ?

Dans les produits du porc comme en bovin, le gras joue un rôle important sur les qualités…