Aller au contenu principal

Une étude fait un lien entre aliments ultratransformés et santé

Des chercheurs français ont publié lundi une grande étude sur le lien entre aliments ultratransformés et santé et préviennent d'emblée : elle ne prouve pas de lien de cause à effet. Leur étude, portant sur des dizaines de milliers de Français suivis de 2009 à 2017, a observé un lien modeste entre la consommation d'aliments ultratransformés et le risque de décès pendant la période. Les résultats ont été publiés dans la revue de l'Association médicale américaine (Jama Internal Medicine). 45 000 Français de plus de 45 ans, en majorité des femmes, ont participé à l’étude. Tous les six mois, ils devaient enregistrer sur un questionnaire en ligne tout ce qu'ils avaient mangé et bu pendant trois périodes de 24 heures. Au bout de sept ans, environ 600 personnes étaient décédées.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Création de la fondation pour l’innovation et la transmission du goût

Le groupe de relations presse Hopscotch et Sopexa annoncent le lancement de la Fondation pour l’…

Nutrition
Un centre dédié à la nutrition à Lyon en 2018

En 2018, tous les acteurs de la recherche en nutrition santé seront réunis dans un même lieu,…

Nutrition
41% des Français mangent trop de sucres libres

Si les sucres libres contribuent en moyenne à 9,5% de l’apport énergétique des adultes français…

Nutrition
Les légumineuses, au cœur de l’innovation

A Dijon, l’unité Agroécologie de l’Inra étudie les légumineuses et travaille à de nouvelles…